SUR LA CRETE DE LA CIME GUILIE

(La rando des bouquetins)


25 juillet 2016

Départ : St Martin de Vésubie - Le Boréon (devant Alpha Loup)

Durée : 7h30

Distance : 16 km

Point haut : 2 800 m

Dénivelé cumulé : 1 300 m

Guilié (1)

Départ du Boréon à hauteur du torrent éponyme.

Guilié (2)

La vacherie ruinée des Erps peut quand même servir d'abri en cas d'orage... 

Guilié (3)

Dactylorhize tacheté (maculata), orchidacée.

Guilié (4)

Le soleil commence à se lever sur les bords du vallon des Erps.

Guilié (5)

A cette heure matinale les biens nommés Cayres Nègres  du Pélago. L'aiguille effilée qui s'en détache sur la gauche se nomme le Cayre des Erps et est prisée des alpinistes.

Guilié (6)

Arrivée au sommet du vallon vers 2000m.

Guilié (7)

La combe Guilié avec à gauche le col du Mercantour et à droite celui de Guilié.

Guilié (8)

Les Cayres Nègres et la cime du Mercantour.

Guilié (9)

Depuis le replat de Baissette on voit toujours la cime du Mercantour. Vers le milieu de l'image on distingue la lune malgré le lever du soleil.

Guilié (10)

Il est intéressant de zoomer dessus au maximum pour admirer ses cratères et ses profondes dépressions.

Guilié (11)

Première vue sur la Tête de la Ruine 2984 m (à droite).

Guilié (12)

Un des lacs de Baissette et la crête de Guilié. on ne voit pas encore la cime car elle se trouve un peu en retrait.

Guilié (13)

Le plus grand des lacs de Baissette et la cime éponyme 2822 m

Guilié (14)

Les bouquetins sont bien au rendez vous dans ce secteur sauvage et très rocheux. Ici ce sont les grands mâles aux cornes impressionnantes.

Guilié (15)

Et là j'ai la joie de pouvoir assister à une lutte entre deux jeunes mâles rivaux. Les anciens ne font même pas attention à eux....

Guilié (16)

Un peu plus haut je profite de la présence d'une étagne (nom de la femelle bouquetin) accompagnant ses petits jumeaux.

Guilié (17)

Quelques une des photos que je préfère...

Guilié (18)

Il faut dominer pour vaincre !

Guilié (19)

Ca ne m'intéresse pas du tout...mais il faut que jeunesse se passe semble dire cet imposant adulte. Il finira d'ailleurs par siffler dans ma direction pour me prévenir que ma présence commence à l'importuner !!

Guilié (20)

C'est impressionnant de les voir progresser si facilement sur des rochers aussi pentus.

Guilié (21)

Quelle belle image sur ce ciel d'azur.

Guilié (22)

Bébé a déjà pris possession de la montagne...

Guilié (23)

L'imposante Tête  de la Ruine et ses petits névés depuis la crête.

Guilié (24)

La progression est assez difficile et il faut contourner de nombreuses petites barres.

Guilié (25)

Petit bouquet de Raiponce du Piémont, plante typique des parois d'altitude.

Guilié (26)

Encore un petit effort sur ce sol lunaire.

Guilié (27)

Et voici qu'apparait enfin la grise cime de Guilié 2999 m

Guilié (28)

C'est vraiment un beau tas de  cailloux qui n'a rien à envier à sa voisine , la Tête de la Ruine.

Guilié (29)

En prolongement de cette cime, côté italien, on voit la cime de Brocan qui culmine à 3054m

Guilié (30)

Vue sur les sommets italiens vers le mont Matto et la Rocca della Paur. A l'avant et à gauche la cime du Mercantour 2772m et son col.

Guilié (31)

Panorama vers l'ouest.

Guilié (32)

Et vers le sud.

Guilié (33)

La discrète Violette de l'Argentera qui, malgré son apparence fragile, est capable de pousser jusqu'à 3000m d'altitude.

Guilié (34)

Comme souvent en montagne les nuages font leur apparition à la mi-journée. Il est temps de redescendre dans la vallée...

Guilié (35)

Le petit lac de Guilié encore partiellement gelé que je n'avais pas remarqué à la montée.

Guilié (36)

Les Séneçons blanchâtres ne sont pas très exigeants pour se développer.

Guilié (37)

La descente du vallon des Erps vers le Boréon.

Guilié (38)

Quelques Pédiculaires arquées.

Guilié (39)

Un dernier regard sur la crête de Guilié.

Guilié (40)

Une Gentiane de Villars qui a échappé à la voracité des chamois qui en sont très friands.

Guilié (41)

Et voici justement un des coupables bien qu'il prenne un air parfaitement innocent.

Guilié (42)

L'Œillet négligé.

Guilié (43)

Les Cayres Nègres du Pélago (et le Cayre des Erps) sont plus sympathiques à voir sous le soleil...

Guilié (44)

De retour au Boréon je regarde un peu œuvrer les amateurs des tours d'escalade du complexe Alpha Loup.

Guilié (45)

Et avant de redescendre sur la côte écrasée de chaleur, un petit arrêt rafraichissant à la cascade du Boréon.