CIRCUIT DE CANGELARD

TETE DE COLLE BASSE


16 octobre 2016

Départ : Lantosque, hameau de Pelasque, ancien hôtel Auda

Durée : 5h00

Distance : 15 km

Point haut : 1 221 m

Dénivelé cumulé : 600 m

Cangelard (1)

Eglise Notre Dame des Anges à Pelasque (début du 18ème). Elle a été construite sur pilotis en raison d'un sol de gypse très instable. le clocher en pierre est adossé au corps de l'église.

Cangelard (2)

Rapidement la vue se dégage sur la basse vallée de la Vésubie.

Cangelard (3)

Nous partons à gauche sur la Tire Andreani mais le retour se fera par le sentier de droite.

Cangelard (4)

Ces forêts sont très préservées et on y trouve des arbres séculaires comme ces châtaigniers...

Cangelard (5)

...mais pas que des châtaigniers.

Cangelard (6)

Nous progressons sur le flanc droit du vallon, toujours en forêt.

Cangelard (7)

De petits vallons laissent s'écouler toute l'eau apportée par les récentes pluies intenses.

Cangelard (8)

Le cheminement est très agréable.

Cangelard (9)

Sauf que parfois il faut passer prudemment des passages un peu plus délicats surtout avec cette forte humidité qui rend les pierres très glissantes.

Cangelard (10)

Le torrent le Figaret coule loin en contrebas et, si on l'entends constamment, on ne le voit jamais !

Cangelard (11)

Dans le fond on voit le site des Granges de la Brasque (qui sont camouflées dans la forêt) et, sur la droite un point haut rocheux innommé qui culmine à 1258m. Nous passerons derrière lui pour effectuer notre circuit.

Cangelard (12)

Zoom sur ce sommet.

Cangelard (13)

En colonne par un, je ne veux voir qu'une tête !!

Cangelard (14)

Sur la droite on aperçoit le Brec d'Utelle 1604 m.

Cangelard (15)

Zoom sur ce fier sommet, belvédère bien connu des randonneurs. A remarquer en contrebas des restanques abandonnées mais encore bien visibles.

Cangelard (16)

Les bords du sentier sont très herbeux et trempés. Glissade dangereuse garantie pour qui voudrait s'y aventurer.

Cangelard (17)

Dans le fond à gauche du Férion émerge la cime de Roccasierra 1504m.

Cangelard (18)

Etrange formation rocheuse.

Cangelard (19)

Un dernier regard sur les sommets du versant opposé avant de basculer vers l'autre côté de la crête.

Cangelard (20)

Toujours dans un joli sous bois. Hélas les champignons commencent à peine à pousser...

Cangelard (21)

La courte montée hors sentier à la Tête de Colle Basse pour aller profiter du panorama.

Cangelard (22)

Un petit tour panoramique depuis ce petit sommet. Ici la Tête d'Albéras 1474m.

Cangelard (22)a

Les Alisiers apportent de belles couleurs au paysage.

Cangelard (23)

Face à nous la vue est superbe avec ces récentes chutes de neige sur les plus hauts sommets du Mercantour.

Cangelard (24)

Regardons les d'un peu plus près.

Cangelard (25)

Et de plus près encore pour le sauvage Grand Capelet.

Cangelard (26)

Je zoome un maximum sur la Redoute bien connue des Trois Commune pour m'assurer de ne pas m'être trompé dans mes identifications.

Cangelard (27)

Les crêtes du Turini et en bas un petit hameau abandonné dont je ne connais pas le nom.

Cangelard (28)

Zoom sur celui-ci.

Cangelard (29)

Dans le creux de la vallée de la Vésubie apparaît le village de Lantosque.

Cangelard (30)

Zoom sur ce gros village de 1231 habitants. Il est quand même bon de rappeler qu'il comptait deux fois plus d'habitants en 1848...

Cangelard (31)

A l'avant de ce petit sommet boisé, la Baisse de Cangelard où nous allons passer tout à l'heure.

Cangelard (32)

Et, face à nous le sommet innommé cité plus haut mais aucunement rocheux de ce côté.

Cangelard (32)a

A deux nous descendons un peu pour des vues plus directes sur la vallée.

Cangelard (33)

Et ça me permet ainsi de  photographier ce joli promontoire où nous avons piqueniqué.

Cangelard (34)

Mes compagnons n'ont pas l'air trop malheureux et, pour le moment, ils sont nettement plus silencieux...

Cangelard (35)

En descendant un peu la crête  d'autres sommets enneigés apparaissent dont le Gélas 3143m point culminant des  Alpes Maritimes.

Cangelard (36)

Un zoom permet d'en distinguer le couloir ouest (réservé aux alpinistes confirmés), les randonneurs passent par l'autre côté (pas facile pour autant).

Cangelard (37)

La descente est également en sous bois.

Cangelard (38)

Avec les belles  surprises que sait nous offrir la nature en particulier pour qui veut bien la regarder de près.

Cangelard (39)

Petit regroupement des participants dans le final.

Cangelard (40)

Comme il n'y a presque plus de fleurs sauvages je me console avec ces beaux dahlias cultivés pour mettre un peu de couleur dans notre randonnée.

Cangelard (41)

Et c'est à proximité de la tumultueuse Vésubie que nous prendrons le verre de l'amitié. Vivement la prochaine...