CAMP DES IDOLES. CIRCUIT PAR LE PRE ROYER


15 janvier 2017

Départ : Courmes

Durée : 4h00

Distance : 13 km

Point haut : 950 m

Dénivelé cumulé : 450 m

Courmes (1)

Le départ se fait à l'entrée du village de Courmes.

Courmes (2)

Par cette belle mais froide journée d'hiver les 18 randonneurs présents sont bien emmitouflés.

Courmes (3)

Nous passons sous un arbre géant qui se montre presque menaçant...

Courmes (4)

Mais, au contraire, le sentier s'avère large et confortable avec une pente assez douce.

Courmes (5)

On aperçoit rapidement les bords du plateau St Barnabé, première étape de notre circuit.

Courmes (6)

Les gorges du Loup s'étalent vers le massif du Cheiron et on aperçoit deux villages bien connus des randonneurs..

Courmes (7)

Zoom sur Cipières, 382 habitants et son château qui a été transformé en hôtel (dans le fond).

Courmes (8)

Zoom sur Greolières, 567 habitants, célèbre pour sa station de Gréolières les Neiges.

Courmes (9)

A l'opposé, vers le sud, les parois abruptes du plateau de Cavillore (Gourdon se situe derrière).

Courmes (10)

Zoom sur la mystérieuse forteresse troglodyte dont on n'a pas su déterminer l'origine exacte. Certains supposent que c'était là un moyen pour les habitants de Gourdon de se mettre à l'abri d'éventuels assaillants. En effet un seul homme suffit à en interdire l'accès tant le sentier est étroit au-dessus du précipice...

Courmes (11)

Zoom sur le village de Courmes que nous venons de quitter.

Courmes (12)

La photo de groupe.

Courmes (13)

Arrivée sur le plateau St Barnabé et chemin en direction du Camp des Idoles.

Courmes (14)

Vue générale sur ce plateau calcaire désertique et très érodé. On distingue à peine le hameau de St Barnabé au pied des collines dénudées. Difficile d'imaginer qu'on se trouve à seulement 15 km des plages de Cagnes sur Mer.

Courmes (15)

Arrivée au Camp des Idoles. Ce site était nommé aussi Village Africain et il y a encore plus longtemps Village Nègre mais le "Politiquement correct" est passé par là !! Toutes les structures que l'on va voir ont été créées uniquement par l'érosion due à l'eau, le vent et le gel. C'est un ensemble assez rare même à l'échelon mondial.

Courmes (16)

Pour y pénétrer on traverse d'abord une série de mini blocs calcaires.

Courmes (17)

Puis on entre dans le cœur de ce site étrange.

Courmes (18)

La roche a pris des formes que chacun interprète selon son inspiration.

Courmes (19)

On se rend compte ici de la taille (et du poids) de ces monolithes. On se croirait dans un site antique dédié à un culte mystérieux...

Courmes (20)

A droite, beaucoup nomment cette forme la "Cocotte" et d'autres y voient plutôt un "éléphant assis".

Courmes (21)

On peut penser ici à la molaire d'un géant. J'imagine alors la taille du dentiste !

Courmes (22)

Et là tout le monde semble s'accorder pour y voir la silhouette d'un "Sphynx".

Courmes (23)

La longue chaîne du massif du Cheiron couvre tout l'horizon.

Courmes (24)

Zoom sur ses plus hauts sommets. La cime du Cheiron 1778m à gauche et le Jérusalem 1768m à droite.

Courmes (25)

L'oratoire St Jean Baptiste est le seul point repérable sur ce plateau et il nous indique la suite de notre itinéraire.

Courmes (26)

Au bout de la perspective du plateau apparaît l'autre plateau (Cavillore) et, derrière lui, le Haut Montet 1335m

Courmes (27)

Le zoom est alors indispensable pour distinguer ce dernier sommet identifiable de loin grâce à la "boule blanche" du radar de l'aviation civile.

Courmes (28)

Belle vue sur la sortie en V des gorges du Loup.

Courmes (29)

Là encore le zoom est nécessaire pour distinguer la mer à hauteur de Cannes-Mandelieu et Théoule sur Mer.

Courmes (30)

Nous plongeons vers le fond du vallon, contents d'être enfin à l'abri de ce vent glacé.

Courmes (31)

Tout est bien gelé mais il fait  bon marcher dans cet environnement bien protégé.

Courmes (32)

Derrière le Pré Royer (ce terme désignant une prairie dans laquelle on trace de légers sillons pour faciliter la pénétration de l'eau, c'est donc rayé qu'il faudrait lire...), se trouve une importante ferme mais ses bâtiments sont presque tous abandonnés.

Courmes (33)

Elle est encadrée par un puits-abreuvoir bien restauré.

Courmes (34)

Et par une petite chapelle aménagée visiblement en habitation estivale.

Courmes (35)

De l'art de se servir de l'existant pour créer des choses utiles (et très jolies !).

Courmes (36)

Descente du vallon avec en fond d'image le Puy de Tourrettes 1268m à gauche et le Pic des Courmettes 1248m à droite.

Courmes (37)

Le cheminement est particulièrement agréable et pittoresque.

Courmes (38)

Nous arrivons à proximité de Courmes.

Courmes (39)

Zoom sur son Menhir caractéristique, sorte de sentinelle chargée de veiller sur le village.

Courmes (40)

Et zoom sur le village, fin de notre randonnée hivernale. Il ne reste plus qu'à le visiter. Il compte 124 habitants, ce chiffre marquant heureusement une nette renaissance car, en 1968, il ne comptait plus que 26 résidents...

Courmes (41)

L'église Ste Madeleine a été édifiée en 1781.

Courmes (42)

L'intérieur de l'église. Certaines archives font état d'un tombeau des seigneurs de Cormis sous la travée centrale mais rien ne l'indique sur place...

Courmes (43)

On y trouve un beau tableau signé Sussin (1783).

Courmes (44)

Et une rosace représentant St Félix mais on ne sait pas lequel car ils sont plusieurs à avoir porté ce prénom.

Courmes (45)

Dans le village on trouve un surprenant bonhomme de neige constitué uniquement de gobelets en plastique !

Courmes (46)

L'entrée d'une grande propriété est décorée de statues de cerfs élaphes, animal qui a rendu Courmes célèbre car on y vient parfois de loin pour admirer (ou simplement entendre pour les moins courageux) le Brame du cerf en octobre.

Courmes (47)

Ce sont les nombreux cadrans solaires qui nous indiquent qu'il est maintenant l'heure de prendre le chemin du retour.