RUINES DE ROCCA-SPARVIERA ET CHAPELLE ST MICHEL

(par la crête St Antoine, le col de l'Autaret et la crête des  Graus.


28 JANVIER 2018

Départ : Duranus, place de l'église

Durée : 5h00

Distance : 13 km

Point haut : 1 280 m

Dénivelé cumulé : 825 m

Rocca-Sparviera (1)

Départ de la randonnée devant l'église ND de l'Assomption (17ème) à Duranus, petit village de 150 habitants. Cet édifice a été reconstruit en 1723 après avoir été très endommagé par un tremblement de terre en 1617.

Rocca-Sparviera (2)

Contre l'église une fontaine de 1995 et sur les murs un grand et beau cadran solaire.

Rocca-Sparviera (3)

Sur une maison une Tarente "porte bonheur".

Rocca-Sparviera (4)

Du village vers le haut du vallon du Campon.

Rocca-Sparviera (5)

Zoom sur la grande cheminée de la mine de l'Eguisse. Fondée au tout début du 20ème siècle elle était destinée à extraire du Realgar (sulfure naturel d'arsenic) et a connu son apogée en 1910 avec 18 ouvriers sur le site. L'arsenic est très utilisé en métallurgie mais c'est aussi le  "roi des poisons" car sans gout ni odeur particuliers...Il est à la base de la fameuse "mort aux rats"...La mine a été fermée en 1931.

Rocca-Sparviera (6)

La municipalité a édifié une sorte de mémorial de la mine présentant des engins et outils d'époque.

Rocca-Sparviera (7)

Et c'est parti en commençant par une traversée du village.

Rocca-Sparviera (8)

Puis en pleine nature avec une sympathique rencontre avec une bande de poneys en semi-liberté.

Rocca-Sparviera (9)

Sur l'autre  versant de la Vésubie apparaît la montagne de la Madone d'Utelle avec son sanctuaire dont l'origine remonte en l'an 850. Des marins en perdition avaient été sauvés miraculeusement après avoir fait le vœu de construire une chapelle sur la montagne qui leur faisait  face...Pour son millénaire, en 1871 a été construit un cloitre tout autour de la chapelle originelle.

Rocca-Sparviera (10)

Face à nous se dresse la crête que nous allons devoir rejoindre.

Rocca-Sparviera (11)

En amont de la vallée de la Vésubie, les plus hauts sommets du Mercantour commencent déjà à apparaître.

Rocca-Sparviera (12)

Zoom sur le beau duo formé par le Castel Gineste (1174m) et le Brec d'Utelle (1606m) tous deux assez faciles à gravir malgré les apparences.

Rocca-Sparviera (13)

La large piste surplombe le vallon de l'Imberguet.

Rocca-Sparviera (14)

Dans celui-ci plonge une cascade très verticale.

Rocca-Sparviera (15)

Les chasseurs ont une imagination sans limite quand il s'agit de construire des postes d'affut confortables et sécurisés. Il faut dire qu'ils y passent de nombreuses heures par tous les temps...

Rocca-Sparviera (16)

En aval, la Vésubie s'écoule dans d'étroites gorges très encaissées.

Rocca-Sparviera (17)

Zoom sur le massif du Cheiron (1778m) hélas insuffisamment enneigé cette année encore...

Rocca-Sparviera (18)

A la piste confortable succède un sentier caillouteux en forte pente qui remonte la crête st Antoine.

Rocca-Sparviera (19)

Heureusement il se poursuit par la suite en forêt.

Rocca-Sparviera (20)

Belle vue sur le Férion (1413m).

Rocca-Sparviera (21)

Sur notre droite nous apercevons la chapelle et le col  St Michel où nous passerons en fin de circuit.

Rocca-Sparviera (22)

Mais pour l'heure il faut d'abord monter là-haut !

Rocca-Sparviera (23)

Il faut reprendre son souffle et se regrouper.

Rocca-Sparviera (24)

Bon moment pour identifier les sommets que l'on voit sur l'autre versant.

Rocca-Sparviera (25)

Le sentier est excellent et fort bien tracé à flan de falaise.

Rocca-Sparviera (26)

En montant la vue s'étend bien sur de plus en plus loin.

Rocca-Sparviera (27)

Zoom sur le village d'Utelle  (800 habitants avec ses nombreux hameaux).

Rocca-Sparviera (28)

Zoom lointain sur le majestueux Mounier (2817m) revêtu de son blanc manteau hivernal.

Rocca-Sparviera (29)

Une partie du groupe préfère en rester là...

Rocca-Sparviera (30)

Quelques autres souhaitent poursuivre encore un petit peu. Sur la droite, la cime de Roccassiera (1501m) toute proche (1 heure au maximum) mais ce sera pour une autre fois.

Rocca-Sparviera (31)

Nous observons des formations géologique originales. Les roches sédimentaires forment des couches bien parallèles et très différenciées. Un peu de marnes noires?

Rocca-Sparviera (32)

Depuis le col de l'Autaret (1280m), et avec le temps exceptionnellement clair d'aujourd'hui, la vue sur le massif du Mercantour est extraordinaire.

Rocca-Sparviera (33)

Cela mérite quelques zooms sur les principaux sommets de ce Parc National que nous parcourons si souvent à la belle saison. Ici l'Argentera (3297m) en territoire italien.

Rocca-Sparviera (34)

Le Gélas (3143m), plus haut sommet du département.

Rocca-Sparviera (35)

Le Clapier (3045m)

Rocca-Sparviera (36)

Les aiguilles rocheuses du Grand Capelet (2935m).

Rocca-Sparviera (37)

La cime du Diable (2685m) et le Bégo (2872m).

Rocca-Sparviera (38)

La cime de l'Autaret (1308m) est à peine plus haute que le col éponyme. A l'arrière plan, le Férion.

Rocca-Sparviera (39)

Depuis le col, panorama étendu vers l'ouest.

Rocca-Sparviera (40)

Le versant est de la crête des Graus est recouvert de buis (rougeâtres à cette saison).

Rocca-Sparviera (41)

Les ruines de Rocca Sparviera (Rocher aux éperviers en français) sont maintenant visibles.

Cet ancien village qui a compté à un moment près de 350 habitants a été créé au 12ème siècle mais abandonné au 16ème après une épidémie de peste et deux tremblements de terre qui ont affecté la quasi totalité des 50 bâtisses existantes. Le dernier habitant (le curé) est parti en 1723. la légende raconte que ce village a été maudit par la reine Jeanne dont les enfants y ont été assassinés le soir du réveillon de Noel...Il était devenu depuis le "village des damnés"...

Rocca-Sparviera (42)

Dans les ruines.

Rocca-Sparviera (43)

Mais il n'y a pas que des ruines !! Nos amis nous y attendaient mais en revanche ils avaient déjà commencer à se restaurer...

Rocca-Sparviera (44)

Ici le sous sol vouté a été remarquablement conservé en l'état et est surmonté de son étage d'habitation. C'est une belle et solide réalisation (avec peu de moyens) quand on pense qu'elle a été abandonnée aux intempéries depuis plus de 500 ans...

Rocca-Sparviera (45)

Il règne une certaine agitation dans le groupe...Que se passe-t-il ?

Rocca-Sparviera (46)

C'est l'anniversaire de Violette et de Geneviève et nous avons droit à 2 beaux gâteaux Chocolat-Passion. Pas de scrupules avec les effort fournis ce matin...Succès assuré !

Rocca-Sparviera (47)

Toujours dans les ruines.

Rocca-Sparviera (48)

Sortie du village.

Rocca-Sparviera (49)

Et arrivée à la Chapelle St Michel qui en était l'église paroissiale; Elle a été restaurée entièrement en 1924.

Rocca-Sparviera (50)

A l'intérieur se trouve une surprenante mais fort belle sculpture moderne de St Michel terrassant le dragon.

Rocca-Sparviera (51)

On profite de ce joli belvédère pour faire la photo souvenir des 13 randonneurs du jour.

Rocca-Sparviera (52)

La grande piste en contrebas (et la bergerie) nous montre le chemin du retour.

Rocca-Sparviera (53)

Du col St Michel on se rend bien compte de la bonne position stratégique défensive qu'occupait ce village médiéval.

Rocca-Sparviera (54)

Il faut maintenant "plonger" pour rejoindre la piste.

Rocca-Sparviera (55)

Quelques lichens semblent "fleurir"....

Rocca-Sparviera (56)

Difficile de résister à l'envie de s'assoir sur ce vaste "banc" si bien venu tout près du village. Encore une bien jolie sortie et, comme toujours, vivement la prochaine !