AUTOUR ET AU NORD DE LA FORET DU PAILLON

(jusqu'à la Baisse  de Buse et avec un passage à Berre les Alpes)


25 mars 2018

Départ : L'Escarène (à hauteur du cimetière avenue de Verdun)

Durée : 6h00

Distance : 19 km

Point haut : 800 m

Dénivelé cumulé : 725 m

L'Escarène (1)

Départ de l'Escarène à hauteur du cimetière.

L'Escarène (2)

On longe d'abord un peu le Paillon

L'Escarène (3)

Puis on s'engage dans un vallon très sauvage.

L'Escarène (4)

Première vue sur Berre les Alpes. Il va falloir gravir ces Marnes grises pour accéder au village.

L'Escarène (5)

Zoom sur Berre les Alpes. Ce village, bâti en étages avec de hautes maisons de type alpin, se situe sur la crête séparant la vallée du Paillon de L'Escarène à l'Est de celle du Paillon de Contes à l'Ouest.

L'Escarène (6)

L'étrange paysage offert par les Marnes grises...

L'Escarène (7)

On se faufile au mieux dans ces petits canyons.

L'Escarène (8)

Mais la progression n'est pas toujours facile...

L'Escarène (9)

Au fil de la montée le panorama se dégage doucement vers la pointe rocheuse de Roccasierra et, plus loin, les cimes enneigées de l'Est du Mercantour.

L'Escarène (10)

On retrouve avec plaisir un cheminement en forêt.

L'Escarène (11)

Et on arrive ainsi facilement au pied du village.

L'Escarène (12)

Noyés dans les broussailles quelques gros blocs de grès que l'on pourrait croire taillés par l'homme tant ils sont réguliers.

L'Escarène (13)

Dans le vieux village, l'église St Laurent (14ème) est si totalement imbriquée dans ce dense habitat qu'il est impossible de la voir dans son intégralité.

L'Escarène (14)

Des passages en voute permettent de passer sous les maisons.

L'Escarène (15)

Les ruelles sont très étroites avec de nombreux pontils. Avantage : Aucun risque de se  faire renverser par une voiture !

L'Escarène (16)

Sur la place principale, petite pause pour les 7 randonneurs du jour.

L'Escarène (17)

De cet endroit on peut contempler la vallée du Paillon de Contes.

L'Escarène (18)

Zoom sur Contes, chef lieu de canton.

L'Escarène (19)

Inattendu "Atelier Franco-Russe". Il a été créé en 1991 par un universitaire collectionneur d'art russe, René Guerra pour accueillir des artistes russes et fonctionnait encore en 2006. Il semble maintenant abandonné...

L'Escarène (20)

Une grande propriété occupe tout le haut du village.

L'Escarène (21)

Descente dans la forêt de châtaigniers "millénaire".

L'Escarène (22)

Certains spécimens sont en effet visiblement très anciens.

L'Escarène (23)

Passage évoquant (en beaucoup plus modeste) la Roche Taillée de Mons.

L'Escarène (24)

Ce "bonsaï" naturel de mimosa a bien du mérite de pousser (et fleurir !) dans cette paroi rocheuse verticale.

L'Escarène (25)

Au loin, vue sur le Mercantour très enneigé cette année à hauteur du Capelet et du Bégo.

L'Escarène (26)

Paysage étonnamment luxuriant évoquant plus l'ile de la réunion qu'un milieu méditerranéen. le haut de la petite cascade a  même conservé un peu de neige (zoom).

L'Escarène (27)

Dans cette humidité prospèrent quelques plans d'une rare fougère (strictement protégée), la Polystic à cils raides.

L'Escarène (28)

Nous dominons maintenant la zone des Marnes grises.

L'Escarène (29)

Une large piste monte sur la crête au lieu-dit "Les Isards".

L'Escarène (30)

Vue un peu brumeuse sur l'Escarène juste sous la cime pointue de Baudon.

L'Escarène (31)

Quelques Tussilages farfara (surnommés "Pas d'Ane" pour une raison que j'ignore...)

L'Escarène (32)

Belle fontaine juste au bord du chemin.

L'Escarène (33)

Au loin une belle montagne enneigée non identifiée mais peut être située dans le secteur des sommets de l'Authion ?

L'Escarène (34)

Etrange rocher quelque peu "artistique".

L'Escarène (35)

Autre formation rocheuse aux allures de monstre...

L'Escarène (36)

Le sentier se faufile habilement entre d'énormes blocs rocheux.

L'Escarène (37)

Des parois qui pourraient offrir de bons refuges pour des nids d'oiseaux...

L'Escarène (38)

La Baisse de la Croix, important carrefour de sentiers.

L'Escarène (39)

Vue sur les deux villages de l'Escarène et de Berre les Alpes. Nous redescendrons par ce vallon à notre retour à la Baisse.

L'Escarène (40)

Zoom sur Berre les Alpes. On aperçoit le clocher à 4 côtés. Par un phénomène d'optique certaines maisons paraissent sur pilotis (reflet solaire sur les voitures...)

L'Escarène (41)

Poursuite du sentier vers la Baisse de Buse, but ultime de notre randonnée.

L'Escarène (42)

La Pierre Fendue au fond du vallon.

L'Escarène (43)

De nombreux arbres morts victimes du temps qui passe mais aussi de violentes tempêtes sur cette crête exposée.

L'Escarène (44)

Enfin ! La pause de midi (enfin, un peu plus..)

L'Escarène (45)

Le petit promontoire quelques dizaines de mètres au-dessus du col offre à l'ouest une belle vue sur le Férion et le village de Coaraze.

L'Escarène (46)

Zoom sur le sommet du Férion où on distingue (sur la gauche) le poste de guet de la DFCI.

L'Escarène (47)

Zoom sur Coaraze et son église St Jean Baptiste (14ème siècle).

L'Escarène (48)

Vers le nord-ouest la crête mène à la cime de Roccasierra.

L'Escarène (49)

Zooms sur l'arrière de la chapelle St Michel et sur les ruines fantomatiques de Rocca Sparviera dans lesquelles on peut distinguer quelques randonneurs (sur la gauche...)

L'Escarène (50)

De là-haut, vue sur la Baisse de Buse et mes amis randonneurs qui s'apprêtent à repartir.

L'Escarène (51)

C'est donc le retour vers l'Escarène.

L'Escarène (52)

Un petit arrêt pour admirer cette orchidée à longues bractées (Orchis Barlia).

L'Escarène (53)

La preuve que même les plantes peuvent pleurer si on les blesse...

L'Escarène (54)

Très belle initiative que cette  plantation de Pins dont chacun porte une étiquette avec le nom de l'enfant qui l'a planté !

L'Escarène (55)

Quelques bouquets d'Hépatiques à trois lobes.

L'Escarène (56)

Cette grande ruine évoque parfaitement la vie d'autrefois avec le premier niveau réservé aux animaux et l'étage à l'habitation.

L'Escarène (57)

L'intérieur de la "bergerie" et la réserve d'eau (encore parfaitement utilisable).

L'Escarène (58)

Le sentier suit de haut le profond vallon des Almasses.

L'Escarène (59)

Belle façon de présenter la botanique locale.

L'Escarène (60)

Les premières Primevères acaules.

L'Escarène (61)

On approche de l'Escarène.

L'Escarène (62)

Zoom sur la gare SNCF.

L'Escarène (63)

Le Paillon de l'Escarène à un endroit qui doit être très fréquenté en été.

L'Escarène (64)

Ces Aubépines marquent la fin de notre longue et jolie randonnée.